Concepteur de divisions

De Hearts of Iron 4 FR Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le concepteur de divisions permet de créer un nouveau type de division ou d'en modifier un déjà existant.

Le concepteur de divisions est un écran permettant de modifier un modèle de division existant ou d'en créer un nouveau en échange de points d'expérience terrestre. Il permet d'ajouter certains types de bataillons à une unité pour lui donner plus de puissance, ou des compagnies de soutien afin d'améliorer certains aspects de son fonctionnement (soin des blessés, reconnaissance...). Le concepteur de divisions affiche dans sa partie gauche les différents emplacements vides et occupés par des bataillons, et dans sa partie gauche le bilan statistique de la division (caractéristiques de combat, coût en hommes et en matériel, adaptation aux différents types de terrain...). Lorsque la division est en cours de modification, des flèches rouges et vertes s'affichent à côté des statistiques modifiées pour indiquer si le changement les fera augmenter ou diminuer.

Le concepteur de division permet également de modifier le nom d'une division et son icône, mais aussi d'en créer une à partir d'un modèle vide, ou de dupliquer un modèle existant pour le modifier sans modifier immédiatement toutes les divisions déjà recrutées qui utilisent ce modèle. Par défaut, si le joueur modifie un modèle de division, toutes les divisions l'utilisant, qu'elles soient en cours de formation ou sur le terrain, sont instantanément modifiées et doivent recevoir le matériel supplémentaire nécessaire (ou renvoient le matériel en trop, si la modification retirait des bataillons).

Concevoir un modèle de division

La fenêtre du concepteur de division est constituée de trois parties. La moitié droite contient les statistiques de la division et permet de mesurer l'impact des modifications envisagées. La partie supérieure gauche contient les options générales liées à la division. Enfin, la partie inférieure gauche permet de réviser la composition de la division en modifiant les différents bataillons qui la composent.

Options générales

La case correspondante ayant été décochée dans le volet de matériel de la division, cette division ne recevra pas de M1 Garand.

Les options générales permettent de modifier l'emblème et le nom de la division. Un indicateur permet également de savoir si la division peut être parachutée ou non. Mais les deux options les plus générales sont la priorité de ravitaillement et le choix du matériel attribué.

Le niveau d'approvisionnement d'une division est symbolisé par des galons rouges (réserve) ou jaunes (élite), ou leur absence (par défaut). Une division sélectionnée comme division d'élite reçoit en priorité le matériel, ce qui lui permet d'être mieux approvisionnée, ce qui peut être primordial pour des divisions de première ligne. À l'inverse, une division de réserve reçoit son matériel de remplacement en dernier. C'est un choix judicieux pour des divisions de garnison ou de répression, qui sont généralement moins exposées.

Le choix du type de matériel permet de sélectionner les différents modèles qui approvisionneront la division si plusieurs modèles sont disponibles. En cochant ou décochant les cases, il est possible de fournir à une division uniquement du matériel dernier cri, ou, au contraire, de ne l'approvisionner qu'en matériel ancien, dans le cas d'une division de garnison par exemple.

Bataillons et compagnies de soutien

Bataillons de combat

Une division peut contenir jusqu'à 25 bataillons de combat, répartis sur cinq colonnes nommées compagnies de combat. Chaque compagnie ne peut contenir des bataillons que d'un même type : infanterie (contenant les différents types d'infanterie classique et spéciales, et les formes d'artillerie tractée), infanterie motorisée (comprenant la cavalerie et les troupes motorisées ou mécanisées) et blindés (comprenant tous les types de chars et d'armes montées sur châssis).

Ouvrir une nouvelle compagnie de combat d'un type non utilisé coûte 25 points d'expérience. L'ajout de bataillons d'un type déjà utilisé n'en coûte que cinq. S'il peut être tentant de dépenser l'expérience acquise en remplissant intégralement les emplacements des bataillons disponibles, ceci n'est pas toujours une solution judicieuse. Chaque bataillon augmente en effet l'aire de combat de la division, ce qui a un impact sur le nombre de divisions pouvant combattre en même temps. Les champs de bataille ayant généralement une aire de combat de 80, il est conseillé de composer des divisions occupant une aire de 20, ou 40 au maximum.

Compagnies de soutien

Article principal : Technologie de compagnies de soutien

Les compagnies de soutien sont les cinq emplacements situés à gauche du plan de la division : il peut s'agir de compagnies du génie, de maintenance, de reconnaissance, de police militaire, de logistique, de transmissions, d'hôpitaux de campagne, mais aussi d'artillerie de soutien (ainsi que de ses variantes anti-char ou anti-aériennes). Contrairement aux bataillons de combat classique, les compagnies de soutien n'occupent pas d'aire de combat et ne ralentissent pas la division. Une artillerie de soutien ne ralentira pas une division motorisée, par exemple, ce qui aurait été le cas si des bataillons d'artillerie avaient été ajoutés. Les compagnies de soutien peuvent aussi être parachutées.

Ajouter une compagnie de soutien coûte 10 points d'expérience, et il est impossible de mettre plus d'un modèle d'une compagnie d'un certain type.

Statistiques

Cette partie de l'écran permet de prendre connaissance des différentes statistiques de la division, mais aussi de leur évolution si un changement du modèle est envisagé (une flèche verte signale une augmentation de la statistique, une rouge indique une diminution ; passer la souris sur la statistique permet de savoir de combien). Elle permet également de savoir si les réserves sont suffisantes pour équiper les divisions déjà en service en matériel nécessaire à leur modification.

L'écran statistique contient également une barre indiquant la résistance de la compagnie, permettant de savoir si elle sera plus sensibles aux attaques lourdes ou légères ; ainsi que la liste des ajusteurs, c'est-à-dire les différentes modifications des performances de la division selon le terrain qu'elle traverse.

Sauvegarde et duplication

Les modifications faites au modèle de division ne sont prises en compte qu'une fois validées en cliquant sur le bouton « Sauv. », qui indique également le nombre de points d'expérience requis. Si celui-ci est trop élevé, le bouton est grisé et ne peut être activé.

Il existe également un bouton permettant de réinitialiser la division, et un autre permettant de dupliquer le modèle. Ce bouton permet de modifier un modèle de division sans convertir toutes celles qui l'utilisent déjà, et sans gaspiller de points d'expérience inutilement. Par exemple, dupliquer une division combinant chars légers et infanterie motorisée peut permettre de créer un nouveau modèle combinant chars moyens et infanterie motorisés, en ne payant que la modification des chars, et sans modifier les divisions de blindés légers déjà sur le terrain.

Dupliquer un modèle peut ainsi permettre d'appliquer les modifications aux divisions en service au cas par cas plutôt que de façon massive, ce qui évite également les risques de pénurie de matériel en cas de modification massive et trop ambitieuse.

Forces des sujets

Dans Together for Victory, le joueur peut sélectionner les modèles de division de ses sujets en cliquant sur le bouton correspondant.

La fenêtre recensant les modèles de division possède un bouton supplémentaire avec Together for Victory, ajoutant la possibilité de recruter des divisions selon les modèles des sujets. Ces divisions sont équipées par le maître, et leurs hommes viennent des deux pays, la proportion dépendant du niveau d'autonomie. Une colonie fournit 70% des réserves de la division, un fantoche 90%, et un fantoche intégré 100%. Il est impossible de recruter les troupes d'un dominion, bien que le maître puisse toujours lui demander de fournir des troupes. Si les troupes des sujets sont totalement sous contrôles du maître, elles doivent être déployées sur le territoire du sujet, qu'elles peuvent ensuite quitter. Les déployer augmente l'autonomie du sujet.

Depuis le menu des modèles de divisions des sujets, il est possible d'examiner la composition des divisions, mais aussi de copier le modèle, moyennant l'expérience du maître. Les modèles de division des sujets sont accompagnés du drapeau du pays correspondant.