Italie

De Hearts of Iron 4 FR Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Italie
Italy.png
Capitale:
Rome

Type de gouvernement:
Dictature fasciste

Faction:
Neutre (possibilité de rejoindre l'Axe)

L’Italie est une des grandes puissances de 1936. Possédant, outre la péninsule italienne, des terres le long de l'Adriatique, en Libye et en Afrique de l'Est, elle est en guerre contre l'Éthiopie qu'elle tente de coloniser. Pays fasciste à la puissance modérée, l'Italie peut ensuite rechercher l'alliance et la protection du puissant Reich allemand pour former l'Axe et partir à la conquête du monde, ou forger son propre chemin en retrouvant la gloire de l'Empire romain, par des conquêtes et alliances autour de la Méditerranée, notamment en Grèce, en Albanie, en Bulgarie, en Yougoslavie et en Turquie.

Contexte historique

...

Technologie

L'Italie débute avec un bon niveau technologique, bien que pas aussi avancé que l'Allemagne, et dispose déjà des technologies de motorisation de base. Sa marine est datée, à l'exception de ses cuirassés, et elle dispose des technologies aériennes de base. Elle dispose par ailleurs dès le départ de quatre emplacements de recherche.

Technologies militaires Technologies navales Technologies aériennes Électronique et industrie Doctrines
  • Armes légères I
  • Infanterie motorisée
  • Infanterie de montagne I
  • Cie du génie I
  • Char de la Grande Guerre
  • Char léger I
  • Artillerie tractée
  • Canon antiaérien tracté
  • Destroyer I
    • Classe Maestrale améliorée
  • Croiseur léger I
    • Classe Montecuccoli améliorée
  • Croiseur lourd I
    • Classe Zara améliorée
  • Croiseur de bataille I
  • Cuirassé II
  • Sous-marin I
    • Classe Sirena améliorée
  • Navire de transport
  • Coque de destroyer 1936
    • Grenade ASM basique
  • Coque de croiseur 1936
    • Blindage de croiseur basique
  • Coque de cuirassé 1936
    • Blindage de coque incliné
  • Coque de sous-marin 1936
  • Torpille
  • Batterie légère
  • Batterie intermédiaire
  • Batterie lourde
  • Batteries secondaires en tourelles
  • Navires de transport
  • Mine à contact
  • Mouillage de mines sous marin
  • Chasseur de l'entre-deux guerres
  • Appui aérien rapproché I
  • Bombardier naval I
  • Bombardier de l'entre-deux guerres
  • Stockage de carburant
  • Raffinage de carburant I

Doctrine terrestre

  • Guerre des tranchées

Doctrine navale

  • Flotte de dissuasion

Doctrine aérienne

  • Aucune

Politique

Esprits nationaux

Victor Emmanuel III icon
Victor-Emmanuel III
  • Stabilité : +5%
Le « Roi soldat » a rappelé aux Italiens leurs récentes victoires pendant la Grande Guerre. Sa présence et leur loyauté envers lui sont une grande source d'unité pour le peuple.
Vittoria Mutilata icon
Vittoria Mutilata
  • Acceptation de la diplomatie communiste : -10
  • Acceptation de la diplomatie démocratique : -10
  • Acceptation de la diplomatie fasciste : +10
  • Durée de justification des objectifs de guerre : -5%
En rompant le traité de Londres, nos alliés ont trahi l'Italie. Après leur avoir permis de remporter la victoire en donnant notre sang lors des batailles de l'Isonzo, ils nous ont refusé ce qui nous revenait de droit. Aujourd'hui, l'Italie est seul maître de son destin et elle veillera à ce que justice soit faite.

L'Italie débute avec deux esprits nationaux : son souverain améliore sensiblement sa stabilité, tandis que la rancœur due aux traités à la fin de la Grande Guerre rend le pays plus enclin à la diplomatie pro-fasciste et facilite la préparation des guerres futures.

Idea mtg naval treaty adherent icon
Signataire du traité naval de Londres
  • Coût maximal des porte-avions : 9 500
  • Coût maximal des croiseurs : 5 300
  • Coût maximal des vaisseaux lourds : 10 000
L'Italie a signé le traité naval de Londres, et doit par conséquent limiter la taille de ses navires capitaux.

Dans la mesure où elle est signataire du traité naval de Londres, l'Italie voit le coût de production de ses navires limité, ce qui signifie qu'elle ne peut pas créer de navires de guerre trop puissants. Elle peut éventuellement se retirer de ce traité durant les négociations qui ont lieu début 1936, et a 120 jours pour le faire, ou peut par la suite le quitter si la tension mondiale excède 20%. Se retirer des traités navals se fait par une décision coûtant 150 points de poids politique, et fait remonter la limite imposée aux signataires restant. Ainsi, se retirer des traités supprime la limite pour soi, mais augmente aussi les capacités des autres pays. Étant fasciste, l'Italie peut également dépenser 50 points de poids politique pour enfreindre secrètement les traités, augmentant légèrement la limite des restrictions.

Partis politiques

Parti politique Idéologie Popularité Chef du parti Au pouvoir ?
Partito Nazionale Fascista Fascism Fasciste 76% Benito Mussolini Oui
artito Popolare Italiano Democracy Démocratique 22% Ferruccio Parri Non
Partito Comunista Italiano Communism Communiste 2% Palmiro Togliatti Non
Partito Nazionale Monarchico Neutrality Non-aligné 0% Dirigeant au hasard Non (impossible sans mod)

Diplomatie

En 1936, l'Italie garantit l'indépendance de l'Albanie (qu'elle peut tenter d'annexer par une priorité nationale ultérieurement), et est en guerre contre l'Éthiopie. Le pays, fasciste, a un bonus relationnel avec les pays de cette idéologie. Selon les choix de priorités nationales, il peut rejoindre l'Axe, ou fonder sa propre faction autour de la Méditerranée, en se rapprochant notamment de la Bulgarie.

Priorités nationales

L'arbre des priorités italiennes.

Les priorités nationales italiennes peuvent se répartir en plusieurs groupes, tous dépendants les uns des autres.

  • Modernisation du pays : la branche la plus à gauche permet de construire des bâtiments, débloquer des emplacements de recherche, et obtenir du pétrole libyen.
  • Modernisation de l'armée : le centre de l'arbre se focalise sur les technologies militaires (terrestres, navales et aériennes), mais aussi sur la construction de forts.
  • Diplomatie : cette branche de l'arbre permet de faire de l'Italie une puissance importante, soit dans le giron de l'Allemagne, soit en créant sa propre faction.

Économie

Lois

Lois de conscription Législation économique Législations commerciales

Limited Conscription.png Service militaire court

Partial Mobilization.png Mobilisation partielle

Limited Exports.png Exportations limitées

2,5 % de population recrutable

25% d'usines de biens de consommation
+10% vitesse de construction des usines
-10% coût de conversion des usines
Carburant produit par unité de pétrole : -10%

25 % des ressources pour l'exportation
+1% de vitesse de recherche
+5% production des usines
+5% vitesse de construction

L'Italie dispose de lois déjà adaptées à sa politique guerrière : l'économie est partiellement mobilisée pour faciliter la construction d'usines, et le maximum de population recrutable sans pénalités est déjà appelé. Son économie est peu ouverte, le pays manquant de certaines ressources vitales comme le caoutchouc et le pétrole.

Industrie

Usines en 1936
Military factory
19 Usines militaires
Naval dockyard
11 Chantiers navals
Civilian factory
20 Usines civiles

Au vu de sa taille, l'Italie est un pays bien industrialisé (qui dépasse notamment son voisin français), mais qui nécessite plus d'usines civiles pour construire efficacement de nouveaux bâtiments.

Ressources

Total des ressources en 1936
Oil.png
Pétrole
Rubber.png
Caoutchouc
Steel.png
Acier
Aluminum.png
Aluminium
Tungsten.png
Tungstène
Chromium.png
Chrome
0 0 97 99 2 3

Ces chiffres représentent le total produit : selon les lois sur le commerce, une certaine quantité peut être exportée.

L'Italie manque cruellement de la plupart des ressources nécessaires à la guerre, en particulier le pétrole et le caoutchouc, et même ses réserves d'acier sont relativement limitées. Le chrome et le tungstène lui manquent également cruellement. Par ailleurs, ses régions productrices de ressources étant déjà pourvues en bonnes infrastructures, l'accroissement potentiel des ressources ne peut qu'être limité. Une expansion vers l'est de l'Europe peut lui être favorable pour récupérer certaines de ces ressources, possédées massivement par la Roumanie, la Bulgarie et la Turquie.

Armée

Forces terrestres

29Infantry.png Divisions d'infanterie 3Light tank.png Divisions de chars légers 2Cavalry.png Divisions de cavalerie 5Mountaineers.png Divisions de montagne

L'Italie dispose d'une armée de taille moyenne, dont une partie est peu expérimentée. Ses divisions d'infanterie sont de deux types : normal et colonial. Tous deux comprennent six bataillons d'infanterie, les divisions normales ayant en plus un corps du génie. L'infanterie de montagne compose les troupes d'élite du pays, avec six bataillons spécialisés, et une compagnie d'artillerie de soutien ainsi qu'une compagnie du génie. Enfin, ses troupes mobiles sont composées de cavalerie, et de divisions celere qui sont en réalité composées d'un bataillon blindé, de quatre de cavalerie, et de deux motorisés, ce qui en fait un modèle économique, mais assez faible.

Les divisions italiennes de départ sont les suivantes :

  • Divisione di Fanteria : six bataillons d'armes légères et une compagnie du génie.
  • Divisione Alpina : six bataillons d'infanterie de montagne, artillerie de soutien et génie. Division définie comme élite.
  • Divisione Celere : quatre bataillons de cavalerie, deux d'infanterie motorisée et un de blindés légers. Division définie comme élite.
  • Divisione coloniale : six bataillons d'armes légères. Division définie comme réserve.
  • Ragruppamento Celere : quatre bataillons de cavalerie.

Les troupes sont réparties sur plusieurs fronts :

  • Trois Divisione Celere, deux Divisione di Fanteria, une Divisione Alpina et un Raggruppamento Celere se trouvent sur le front yougoslave.
  • Six Divisione di Fanteria, trois Divisione Alpina et un Raggruppamento Celere se trouvent à la frontière française.
  • Deux Divisione di Fanteria sont stationnées en Sicile.
  • Une Divisione di Fanteria et une Divisione Coloniale sont stationnées en Libye (la seconde étant totalement inexpérimentée).
  • Enfin, dix-huit divisions sont engagées sur deux fronts en Éthiopie. Onze Divisione di Fanteria, deux Divisione Coloniale et une Divisione Alpina attaquent par le nord, tandis que deux Divisione di Fanteria et deux Divisione Coloniale inexpérimentées attaquent par le sud.

Flotte

Navires capitaux en 1936
Battleship.png
2 Cuirassés
Heavy Cruiser.png
8 Croiseurs lourds
Navires d'escorte et sous-marins en 1936
Light Cruiser.png
11 Croiseurs légers
Destroyer.png
80 Destroyers
Submarine.png
51 Sous-marins

La marine italienne est de bonne taille, mais ancienne, et manque de vaisseaux lourds. Elle doit être améliorée pour pouvoir tenir contre la puissance des flottes alliées. Les huit flottes sont basées dans plusieurs ports, dans des groupes de très petites taille qui manquent de coordination.

Le Commando Navale Ionio et Basso Adriatico est basé à Tarente et regroupe :

  • La I Squadra Navale, deux cuirassés, quatre croiseurs lourds, six croiseurs légers et 28 destroyers.
  • Le IV Gruppo Sommergibili, quatre sous-marins.

Le Commando Navale Alto Tirreno, basé à La Spezia, regroupe :

  • La II Squadra Navale, quatre croiseurs lourds, cinq croiseurs légers et douze destroyers.
  • Le I Gruppo Sommergibili, douze sous-marins.

Le Commando Navale Basso Tirreno se trouve à Naples et regroupe :

  • La III Squadra Navale, de huit destroyers.
  • Le II Gruppo Sommergibili, de huit sous-marins.

Le Commando Navale Sardegna, dans le nord de la Sardaigne, contient deux groupes :

  • La Squadra di Sardegna est composée de sept destroyers.
  • Le VII Gruppo Sommergibili est composé de deux sous-marins.

Le Commando Navale Sicilia est basé à Messine et se compose de deux groupes :

  • La Squadra di Sicilia contient huit destroyers.
  • Le III Gruppo Sommergibili contient douze sous-marins.

Le Commando Navale Mar Egeo est situé à Rhodes et se compose de deux groupes :

  • La Squadra di Mar Egeo contient quatre destroyers.
  • Le VI Gruppo Sommergibili contient cinq sous-marins.

Le Commando Navale Libia se trouve à Tobrouk et se compose de deux groupes :

  • La Squadra di Libia contient quatre destroyers.
  • Le V Gruppo Sommergibili contient quatre sous-marins.

Enfin, le Commando Navale Mar Rosso est basé à Asmara et contient comme groupes :

  • La Squadra di Mar Rosso, avec ses neuf destroyers.
  • Le VIII Gruppo Sommergibili et ses quatre sous-marins.

Enfin, plusieurs navires sont en construction sur différentes lignes :

  • Deux cuirassés de classe Conte di Cavour et deux de classe Littorio, chacun ayant deux chantiers affectés
  • Un croiseur léger de classe Montecuccoli et deux de classe Duce degli Abruzzi, tous trois ayant chacun un chantier affecté
  • Deux destroyers de classe Maestrale et un sous-marin de classe Calvi, chacun ayant un chantier attribué à sa ligne de production, mais aucun n'étant disponible en 1936.

Aviation

Aviation en 1936
Close air support.png
48 Appui aérien rapproché
Air Skirmish.png
300 Chasseurs
Naval Strike Tactics.png
72 Bombardiers navals
Bomber.png
288 Bombardiers tactiques

L'aviation italienne est de taille modeste, et la modernisation de ses appareils, ainsi qu'un plus grand nombre de chasseurs, s'annoncent essentiels pour avoir la supériorité dans les airs.

Deux escadrilles sont basées dans le Piémont (80 chasseurs et 128 bombardiers tactiques) ; deux autres se trouvent près de Rome (64 bombardiers tactiques et 80 chasseurs) ; une escadrille de 24 bombardiers navals se trouve en Sardaigne, une autre de 48 avions en Calabre. 80 chasseurs et 32 bombardiers tactiques se trouvent en Sicile. 20 chasseurs et 32 bombardiers tactiques sont stationnés en Libye. Enfin, trois escadrilles sont mobilisées dans le cadre de la guerre éthiopienne : 40 chasseurs, 32 bombardiers tactiques et 48 avions d'appui aérien rapproché.

Commandants terrestres

L'Italie possède trois maréchaux, de compétence médiocre. Deux sont par ailleurs très anciens dans l'armée et progresseront plus difficilement :

À l'exception notable de Giovanni Messe, les cinq généraux italiens s'illustrent également par leur faible niveau de compétence :

  • Giovanni Messe, niveau 4, Héros de guerre, Officier de blindés
  • Ugo Cavallero, niveau 2, Vieille garde, Officier de carrière, Prudent
  • Sebastiano Visconti Prasca, niveau 1, Stratège inflexible, Officier de carrière
  • Ubaldo Soddu, niveau 1, Officier de carrière, Prudent
  • Italo Balbo, niveau 1, Liens politique, Officier de carrière

Amiraux

L'Italie possède cinq amiraux aux compétences moyennes :

  • Ingo Campioni, niveau 3, Partisan des cuirassés, Maître tacticien Maître tacticien, Vigie Vigie
  • Alberto Da Zara, niveau 3, Chevaleresque, Maître tacticien Maître tacticien
  • Giuseppe Fioravanzo, niveau 3, Pilote enthousiaste, Briseur de blocus
  • Carlo Bergamini, niveau 2, Expert de l'artillerie, Partisan des cuirassés, Côtes-de-fer
  • Angelo Iachino, niveau 2, Audacieux, Officier de carrière, Maître tacticien Maître tacticien, Vigie Vigie

Stratégie

...

Succès

Duce Nuked'em icon

Duce Nuked'em

Larguer une bombe atomique sur Los Angeles avec l'Italie fasciste.
Europe

Albania.png Albanie Austria.png Autriche Belgium.png Belgique Bulgaria.png Bulgarie Denmark.png Danemark Spain.png Espagne Estonia.png Estonie Finland.png Finlande link={{{2}}} France Greece.png Grèce Hungary.png Hongrie Ireland.png Irlande Italy.png Italie Latvia.png Lettonie Lithuania.png Lituanie link={{{2}}} Luxembourg Norway.png Norvège Netherlands.png Pays-Bas Poland.png Pologne link={{{2}}} Portugal German Reich.png Reich allemand Romania.png Roumanie United Kingdom.png Royaume-Uni Slovakia.png Slovaquie Sweden.png Suède Switzerland.png Suisse Czechoslovakia.png Tchécoslovaquie Turkey.png Turquie Soviet Union.png Union soviétique Yugoslavia.png Yougoslavie

Amérique du Nord

Dominion of Canada.png Canada link={{{2}}} Costa Rica link={{{2}}} Cuba Dominican Republic.png République dominicaine United States.png États-Unis link={{{2}}} Guatemala Haiti.png Haïti link={{{2}}} Honduras Mexico.png Mexique link={{{2}}} Nicaragua link={{{2}}} Panama El Salvador.png Salvador

Amérique du Sud

Argentina.png Argentine Bolivia.png Bolivie Brazil.png Brésil Chile.png Chili Colombia.png Colombie Ecuador.png Équateur link={{{2}}} Paraguay Peru.png Pérou link={{{2}}} Uruguay link={{{2}}} Venezuela

Asie

link={{{2}}} Afghanistan Saudi Arabia.png Arabie saoudite Bhutan.png Bhoutan China.png Chine Chinese People's Republic.png Chine communiste Guangxi Clique.png Clique du Guangxi Netherlands.png Indes néerlandaises link={{{2}}} Iran Iraq.png Irak Japan.png Japon British Malaya.png Malaisie britannique Manchukuo.png Mandchoukouo link={{{2}}} Mengkukuo Mongolia.png Mongolie Nepal.png Népal link={{{2}}} Oman link={{{2}}} Philippines British Raj.png Raj britannique link={{{2}}} Shanxi link={{{2}}} Siam Tannu Tuva.png Tannou-Touva link={{{2}}} Tibet link={{{2}}} Xibei San Ma Sinkiang.png Xinjiang Yemen.png Yémen link={{{2}}} Yunnan

Afrique

South Africa.png Afrique du Sud Ethiopia.png Éthiopie link={{{2}}} Liberia

Océanie

Australia.png Australie New Zealand.png Nouvelle-Zélande