Mandchoukouo

De Hearts of Iron 4 FR Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mandchoukouo
Manchukuo.png
Capitale:
Xinjing

Type de gouvernement:
Régime totalitaire

Faction:
Neutre

Le Mandchoukouo est un pays d'Asie de l'Est situé entre la Chine, le Mengkukuo, la Mongolie, l'Union soviétique et le Japon. État fantoche du Japon (ou fantoche intégré si Together for Victory est activé, Reichskommissariat si Death or Dishonor est activé et Protectorat impérial si Waking the Tiger est activé), le Mandchoukouo dispose d'une armée modeste et d'industrie très limitée.

Accompagnant le Japon dans ses guerres, que ce soit contre la Chine ou la Russie, le Mandchoukouo peut espérer profiter du conflit pour étendre son territoire. S'il est théoriquement possible, grâce au système d'autonomie de Together for Victory, de lui accorder son indépendance, la vulnérabilité du pays rend cela très difficile. Waking the Tiger donne cependant de plus vastes possibilités d'action au Mandchoukouo qui peut, ou bien rester un docile sujet japonais et espérer tirer le meilleur de cette soumission, ou bien tenter de s'émanciper pour restaurer l'Empire chinois de la dynastie Qing. Cette dernière entreprise peut sembler extrêmement ardue, mais un Mandchoukouo audacieux peut tirer profit de plusieurs mécaniques sapant l'efficacité japonaise, et de la guerre du Japon contre la Chine pour tirer son épingle du jeu et devenir une puissance mondiale. Plusieurs succès peuvent être obtenus par ce biais.

Contexte historique

Créé de toutes pièces en 1931, le Mandchoukouo est un état fantoche mis en place par le Japon dans une perspective de colonisation du nord de la Chine. À cet effet, le dernier empereur de Chine, Pu-Yi, détrôné en 1912, fut placé sur le trône de ce nouvel état en 1934, prenant le nom de Kang De. Le Mandchoukouo resta fidèle au Japon durant toute sa courte existence, mais n'eut pas les moyens de réellement l'aider dans ses opérations militaires. En août 1945, l'Union soviétique déclara la guerre au Japon et envahit le Mandchoukouo, qui fut démantelé et rendu à la Chine.

Technologie

Technologies militaires Technologies navales Technologies aériennes Électronique et industrie Doctrines
  • Armes légères basiques
  • Artillerie tractée

Le Mandchoukouo ne dispose que de la technologie de base en matière d'équipement d'infanterie et de canons basiques. N'ayant que deux emplacements de recherche, il aura d'autant plus de difficultés à rattraper son retard. Ses priorités nationales peuvent néanmoins lui en fournir trois supplémentaires.

Politique

Esprits nationaux

Avec Waking the Tiger, le Mandchoukouo débute en étant handicapé par trois esprits nationaux.

Banditry icon
Brigandages
  • Stabilité : -10%
  • Soutien à la guerre : -10%
Nous sommes engagés dans une véritable guérilla contre les partisans, les déserteurs et les terroristes républicains. Nous devons tout faire pour pacifier les campagnes afin de mettre un terme à ces brigandages.
Kwantung Veto icon
Veto du Kantōgun
  • Coût des conseillers politiques : +25%
  • Coût de la législation commerciale : +25%
  • Coût de la législation sur la mobilisation : +25%
  • Coût de la législation économique : +25%
Après que les Japonais ont pris Dalian aux Russes en 1905, la garnison du Kantōgun qui a alors été établie s'est énormément politisée, ayant à sa tête des généraux expansionnistes prenant d'eux-mêmes l'initiative de s'emparer de plus de territoires en Chine au nom du Japon. Cela a culminé avec l'incident de Mukden, en 1931-1932, lorsque l'Empire du Mandchoukouo a été taillé dans les territoires de petits seigneurs de la guerre du Nord-Est de la Chine. L'armée du Kantōgun continue de dominer la région et fait passer les intérêts de ses généraux bien avant ceux des Mandchous.

Nous ne pourrons résoudre la question qu'en obligeant l'armée japonaise à nous reconnaître en égaux, ou en la chassant par la force.

Low Legitimacy icon
Faible légitimité
  • Stabilité : -50%
  • Soutien à la guerre : -50%
L'empereur Puyi est le descendant légitime des empereurs de la dynastie Qing, qui ont régné sur la Chine durant trois siècles. La révolution Xinhai, qui l'a vu être déposé en 1911, a été très populaire du fait que le gouvernement Qing était incapable de faire face à la fois aux étrangers s'emparant de territoires chinois et aux gouverneurs régionaux s'établissant comme seigneurs de la guerre. L'installation de Puyi comme empereur du Mandchoukouo par les Japonais n'est pas encore acceptée par les Mandchous eux-mêmes, sans parler du reste de la Chine.

Nous allons donc devoir travailler à son indépendance par rapport aux autorités japonaises afin de rallier la population.

Les brigandages doivent être affrontés dès que possible par le biais d'une priorité nationale puis de décisions. Les bandits résident dans trois états : pour chaque état, ils peuvent être éliminés de plusieurs manières. Il est possible d'y stationner six divisions pendant un temps donné, de sacrifier du matériel d'infanterie et des effectifs pour les éliminer instantanément, ou de les recruter (si la voie de l'affirmation face au Japon a été choisie). Tant que les bandits sévissent, le pays est susceptible d'être victime d'attentats endommageant ses bâtiments.

Le Veto du Kantōgun accroît pour sa part le coût de puissance politique de certains conseillers et des législations. Quelle que soit la voie choisie, des priorités nationales permettent de l'éliminer. Enfin, la très faible légitimité de Pu-Yi handicape fortement le pays (qui commence avec une stabilité de 2% et un soutien à la guerre nul), mais différentes priorités permettent d'en atténuer progressivement les effets, jusqu'à faire de l'empereur un souverain reconnu dans son pays, et au-delà.

Partis politiques

Parti politique Idéologie Popularité Chef du parti Au pouvoir ?
Manzhouguo Xhiehuì Fascism Fasciste 80% Aisin Gioro Puyi Oui
Parti non aligné Neutrality Non aligné 20% Aisin Gioro Puyi Non (impossible sans mod)
Parti communiste Communism Communiste 0% Dirigeant aléatoire Non
Parti démocratique Democracy Démocratique 0% Dirigeant aléatoire Non

Diplomatie

Soumis au Japon dont il est un fantoche (ou fantoche intégré, dans Together for Victory et Reichskommissariat si Death or Dishonor est activé et Protectorat impérial si Waking the Tiger est activé), le Mandchoukouo dispose d'une très faible marge de manœuvre en matière diplomatique. Grâce à Together for Victory et Death or Dishonor, il est cependant possible d'obtenir progressivement son indépendance, auquel cas le pays se retrouve cerné par des grandes puissances (Chine, Union soviétique) bien plus fortes que lui.

Priorités nationales

Le Mandchoukouo dispose des priorités nationales standard.

Le Mandchoukouo dispose de son propre arbre dans Waking the Tiger.

Avec Waking the Tiger, le Mandchoukouo dispose de son propre arbre de priorités nationales, divisé en deux grandes branches indépendantes.

  • La première concerne la gestion du pays et de ses rapports avec le Japon : elle nécessite d'abord de traquer les bandits qui font régner le chaos dans le pays, avant d'investir dans des usines et de la recherche technologique. Le Mandchoukouo doit ensuite choisir entre deux voies : la docilité, ou l'affirmation. La première permet de devenir un fidèle vassal du Japon : si le pays peut alors se développer plus efficacement et, sur le long terme, prendre possession de la Chine, il reste durablement soumis à une puissance étrangère. À l'inverse, la voie de l'affirmation consiste à se préparer à une guerre d'indépendance pour, ensuite, reprendre l'ensemble de la Chine et restaurer la dynastie Qing.
  • La deuxième branche est commune à toutes les factions de Chine : elle permet d'appeler des investisseurs étrangers et d'obtenir d'eux des avantages militaires et technologiques, puis de gérer la diplomatie d'une Chine unifiée, notamment vis-à-vis du Japon, du Tibet et des pays d'Asie du Sud-Est. Les interactions avec les grandes puissances dépendant de l'idéologie, le Mandchoukouo pourra principalement négocier avec le Reich allemand et le Japon.

Économie

Lois

Lois de conscription Législation économique Législations commerciales

Volunteer Only.png Volontaires uniquement

Civilian Economy.png Économie civile

Export Focus.png Économie exportatrice

1,5 % de population recrutable

35% d'usines de biens de consommation
-30% vitesse de construction des usines
+30% coût de conversion des usines
Carburant produit par unité de pétrole : -40%
Réserves de carburant : -25%

50 % des ressources pour l'exportation
+5% de vitesse de recherche
+10% Production des usines
+15% vitesse de construction

Le Mandchoukouo débute avec un ensemble de lois classique. Si sa loi de conscription ne le pénalise pas réellement, dans la mesure où il dispose d'une importante population, sa loi économique le prive de son unique usine civile.

Usines

Usines en 1936
Military factory
1 Usine militaire
Naval dockyard
0 Chantiers naval
Civilian factory
1 Usine civile

Le Mandchoukouo dispose d'une des industries les plus insignifiantes du jeu, avec une seule civile, consacrée à la production de biens de consommation, et une unique usine militaire. Incapable de construire des bâtiments, il doit totalement reposer sur ses priorités nationales pour s'industrialiser.

Ressources

Total des ressources en 1936
Oil.png
Pétrole
Rubber.png
Caoutchouc
Steel.png
Acier
Aluminum.png
Aluminium
Tungsten.png
Tungstène
Chromium.png
Chrome
0 0 38 10 0 0

Ces chiffres représentent le total produit : selon les lois sur le commerce, une certaine quantité peut être exportée.

Avec 38 unités d'acier, le Mandchoukouo dispose largement de quoi produire des armes légères pour ses troupes sans avoir besoin d'importer des ressources. Ses dix unités d'aluminium ne lui sont d'aucune utilité mais peuvent être un apport intéressant pour l'aviation japonaise.

Gouvernement, état-major et entreprises

De façon exceptionnelle, le Mandchoukouo ne dispose pas de conseillers politiques influençant son idéologie. Ses trois ministres peuvent en revanche améliorer la vitesse de construction des fortifications, de conversion des usines et (si le choix est fait de se soumettre au Japon) de construction des bâtiments civils (usines, infrastructures, raffineries). Comme toutes les factions chinoises, le Mandchoukouo dispose de nombreuses entreprises et concepteurs dont la présence dépend du contrôle de certains états ou de l'intervention de certains pays. Le territoire de départ du pays lui permet d'obtenir un groupe industriel, un groupe de raffinage, un concepteur de matériel d'infanterie ou un concepteur de matériel motorisé, mais plus d'expansion peut lui permettre d'obtenir d'autres entreprises.

Du point de vue des chefs militaires, ceux du Mandchoukouo sont assez médiocres. Du point de vue de l'armée de terre, le choix est limité à deux experts de l'attaque. Le seul commandant de marine est un médiocre spécialiste des navires de surface. Enfin, les deux commandants aériens augmentent la supériorité aérienne, Chennault ayant l'avantage d'être à moitié prix (mais nécessitant d'avoir établi des liens avec les États-Unis, ce qui est difficile pour le Mandchoukouo fasciste). Enfin, les trois membres de l'état major sont spécialisés dans la guerre terrestre, améliorant l'infanterie, le regain d'organisation et l'usage du ravitaillement.

Conseillers politiques
Conseiller Type Effet Coût (Political Power)
Megata Toshiro Organisateur de l'armement
  • Coût de conversion des usines civiles en usines militaires : -20%
150
Nalan Kang An Ingénieur en fortification
  • Vitesse de construction des fortifications terrestres : +20%
  • Vitesse de construction des fortifications côtières : +20%
  • Vitesse de construction de la DCA : +20%
150
Songgotu Zhanshan Capitaine d'industrie
  • Vitesse de construction des infrastructures : +10%
  • Vitesse de construction des usines civiles : +10%
  • Vitesse de construction des raffineries : +10%

Priorité Inviter les investisseurs japonais atteinte

150
Concepteurs de chars
Concepteur Type Effet Coût (Political Power)
Morozov Concepteur de chars mobiles
  • Vitesse de recherche sur les blindés : +15%
  • Blindés :
    • Vitesse max. : +5%
    • Fiabilité : +10%

Priorité Bureau d'études soviétique atteinte
En paix avec l'Union soviétique

150
Mission sino-allemande Concepteur de chars lourds
  • Vitesse de recherche sur les blindés : +15%
  • Blindés :
    • Blindage : +5%
    • Attaque lourde : +5%

L'une des conditions suivantes doit être remplie :

  • Priorité Panzers chinois atteinte
  • A l'esprit national Conseillers militaires allemands
    En paix avec le Reich allemand
150
Architectes navals
Concepteur Type Effet Coût (Political Power)
Jiangnan Concepteur de flotte de défense côtière
  • Vitesse de recherche sur la marine : +15%
  • Porte-avions :
    • Coût de production : -25%
    • Pont d'envol : -20%
    • Portée max. : -50%
  • Navire capital :
    • Coût de production : -25%
    • Blindage : -20%
    • Attaque de l'artillerie lourde : -20%
    • Portée max. : -50%
  • Navire d'escorte :
    • Coût de production : -25%
    • Portée max. : -50%
  • Sous-marin :
    • Coût de production : -25%
    • Portée max. : -50%

Contrôle l'état de Changhaï

150
Dagu Concepteur de flotte d'attaque
  • Vitesse de recherche sur la marine : +15%
  • Porte-avions :
    • Visibilité de surface : -10%
    • Vitesse max : +10%
    • Pont d'envol : -10%
  • Navire capital :
    • Visibilité de surface : -10%
    • Vitesse max : +10%
    • Attaque de l'artillerie lourde : -10%
  • Navire d'escorte :
    • Visibilité de surface : -10%
    • Vitesse max : +10%
  • Sous-marin :
    • Visibilité sous-marine : -10%
    • Visibilité de surface : -10%
    • Vitesse max : +10%

Contrôle l'état de Pékin

150
Concepteurs aéronautiques
Concepteur Type Effet Coût (Political Power)
Manchū Grands Projets Concepteur d'avions lourds
  • Vitesse de recherche aérienne : +15%
  • Bombardier stratégique : Bombardement stratégique : +10%

Priorité Manchū atteinte.

150
CAMCO Concepteur d'avions intermédiaires
  • Vitesse de recherche aérienne : +15%
  • Chasseur lourd : Fiabilité : +20%
  • Bombardier tactique : Fiabilité : +20%

Priorité CAMCO atteinte.

150
CAMCO Chasseurs Concepteur d'avions intermédiaires
  • Vitesse de recherche aérienne : +15%
  • Chasseur :
    • Agilité : +5%
    • Attaque aérienne : +10%
  • Chasseur lourd : Fiabilité : +20%
  • Bombardier tactique : Fiabilité : +20%

Priorité Production locale de chasseurs atteinte.

150
CAMCO Bombardiers Concepteur d'avions intermédiaires
  • Vitesse de recherche aérienne : +15%
  • Chasseur :
    • Agilité : +5%
    • Attaque aérienne : +10%
  • Bombardier tactique :
    • Portée : +10%
    • Attaque au sol : +10%
  • AAR :
    • Portée : +10%
    • Attaque au sol : +10%
  • Chasseur lourd : Fiabilité : +20%
  • Bombardier tactique : Fiabilité : +20%

Priorité Production locale de bombardiers atteinte.

150
Manchū Chasseurs Concepteur d'avions légers
  • Vitesse de recherche aérienne : +15%
  • Chasseur :
    • Agilité : +10%
    • Vitesse max. : +10%
  • Chasseur embarqué :
    • Agilité : +10%
    • Vitesse max. : +10%

Priorité Manchū atteinte.

150
Manchū Bombardiers Concepteur d'avions intermédiaires
  • Vitesse de recherche aérienne : +15%
  • Chasseur lourd : Fiabilité : +20%
  • Bombardier tactique : Fiabilité : +20%

Priorité Manchū atteinte.

150
Concepteurs de matériels
Concepteur Type Effet Coût (Political Power)
Arsenal de Taiyuan Concepteur d'Artillerie
  • Vitesse de recherche sur l'artillerie : +15%

Contrôle l'état de Shanxi

150
Arsenal de Liaoning Concepteur de matériel motorisé
  • Vitesse de recherche sur la motorisation : +15%

Contrôle l'état de Liaoning

150
Arsenal de Hanyang Concepteur de matériel d'infanterie
  • Vitesse de recherche sur les armes et le matériel : +15%

Contrôle l'état de Hubei

150
Arsenal de Mukden Concepteur de matériel d'infanterie
  • Vitesse de recherche sur les armes et le matériel : +15%

Contrôle l'état de Liaodong

150
Groupe industriel
Groupe Type Effet Coût (Political Power)
Mantetsu Société de construction
  • Vitesse de construction des infrastructures : +10%
150
Acieries d'Anshan Groupe industriel
  • Vitesse de recherche industrielle : +15%

Contrôle l'état de Liaodong

150
Raffinerie Ouest Groupe de raffinage
  • Vitesse de recherche industrielle : +10%
  • Vitesse de recherche sur les ressources synthétiques : +15%

Contrôle l'état de Liaodong

150
Mission sino-soviétique Groupe de raffinage
  • Vitesse de recherche industrielle : +10%
  • Vitesse de recherche sur les ressources synthétiques : +15%

Contrôle l'état de Ürümqi
En paix avec l'Union soviétique

150
Shanghai Electronics Groupe électronique
  • Vitesse de recherche sur l'électronique : +15%

Contrôle l'état de Changhaï

150
Théoriciens
Théoricien Type Effet Coût (Political Power)
Claire Lee Chennault Théoricien aérien
  • Gain d'expérience aérienne : +0.05 par jour
  • Vitesse de recherche sur les doctrines aériennes : +10%

Priorité Recruter Chennault atteinte.
N'a pas le chef de l'armée de l'air Claire Lee Chennault.
En paix avec les États-Unis

75
Hung Zhehuang Théoricien terrestre
  • Gain d'expérience terrestre : +0.05 par jour
  • Vitesse de recherche sur les doctrines terrestres : +10%
150
Xian Yuan Théoricien naval
  • Gain d'expérience navale : +0.05 par jour
  • Vitesse de recherche sur les doctrines navales : +10%
150
Deng Linge Théoricien aérien
  • Gain d'expérience aérienne : +0.05 par jour
  • Vitesse de recherche sur les doctrines aériennes : +10%
150
Chef de l'armée de terre
Nom Type Effet Coût (Political Power)
A. von Falkenhausen Attaque terrestre (Expert)
  • Attaque des divisions : +10%

Priorité Accorder la citoyenneté à von Falkenhausen atteinte.
En paix avec le Reich allemand

150
Guan Xingde Attaque terrestre (Expert)
  • Attaque des divisions : +10%
150
Chef de la marine
Nom Type Effet Coût (Political Power) Yin Zuoqian Bataille décisive (Spécialiste)
  • Attaque des navires capitaux : +5%
  • Blindage des navires capitaux : +5%
  • Attaque des navires d'escorte : +5%
  • Défense des navires d'escorte : +5%
150
Chef de l'armée de l'air
Nom Type Effet Coût (Political Power)
Claire Lee Chennault Couverture aérienne (Expert)
  • Supériorité aérienne : +10%

Priorité Recruter Chennault atteinte.
N'a pas le théoricien Claire Lee Chennault.
En paix avec les États-Unis

75
Nakajima Kesago Couverture aérienne (Expert)
  • Supériorité aérienne : +10%
150
Chefs d'état-major
Nom Type Effet Coût (Political Power)
Yonimitsu Kasahara Regroupement terrestre (Expert)
  • Taux de recouvrement des divisions : +8%
150
Kiyoiji Tomonaga Infanterie (expert)
  • Attaque des divisions d'infanterie : +10%
  • Défense des divisions d'infanterie : +15%
150
Hesehn Tiemei Logistique terrestre (Expert)
  • Usure des divisions : -8%
150

Armée

5 Infantry.png Divisions d'infanterie 4Cavalry.png Divisions de cavalerie

Le Mandchoukouo débute avec cinq divisions de six bataillons d'infanterie, et quatre divisions de trois bataillons de cavalerie. Ces divisions sont cependant mal armées, et bien insuffisantes pour permettre au pays de tenir face à une possible attaque de l'Union soviétique. Le Mandchoukouo doit donc compter avant tout sur son maître japonais. Pour commander ses troupes, le pays dispose de quatre généraux :

  • Aisin Gioro Xiqia, niveau 3, Officier de carrière
  • Yoshiko Kawashima, niveau 3, Officier de cavalerie
  • Zhang Haipeng, niveau 2
  • Zhang Jinghui, niveau 2, Officier d'infanterie

Le pays n'a par ailleurs ni flotte ni aviation, et aucun moyen immédiat d'en disposer.

Stratégie

En début de partie, le Mandchoukouo débute dans une situation des plus difficiles : une seule usine militaire produit quelques armes datées, et aucune usine civile ne permet de construire plus de bâtiments. La stabilité et le soutien à la guerre sont nuls ou presque, les différentes législations coûtent plus cher que la normale, et des bandits ravagent la région, avec le risque qu'ils sabotent à terme un bâtiment. La première priorité nationale spécifique au pays permet toutefois de débloquer des options pour lutter contre ceux-ci, ou bien en mobilisant contre eux des troupes, ou bien en utilisant des stocks d'armes pour les éliminer. Cette dernière option est la plus rapide, bien qu'il puisse être nécessaire de dissoudre des troupes pour la mener à bien. Deux voies s'ouvrent ensuite au pays : se soumettre au Japon dans une politique de collaboration pouvant amener, à terme, au contrôle de la Chine, ou préparer une rebellion afin de prendre son indépendance et de rétablir la dynastie Qing et l'Empire chinois. Ce dernier chemin permet d'obtenir plusieurs succès, mais est le plus ardu.

Pour obtenir l'indépendance, mieux vaut tirer un maximum du Japon, par plusieurs biais. D'une part, celui-ci dispose de priorités spéciales construisant des usines en territoire mandchou. Mieux vaut donc attendre qu'il ait investi dans le territoire avant de se retourner contre lui. De même, le Mandchoukouo a un usage difficile des priorités liées aux pays étrangers, puisque ses relations sont limitées aux pays fascistes, donc l'Allemagne et le Japon (à moins de convertir d'autres grandes puissances au fascisme, ce qui est plus long). De fait, il peut-être judicieux d'accomplir toutes les priorités liées à l'influence japonaise avant de déclencher la guerre d'indépendance : cela permettra d'améliorer la marine mandchoue, à terme. Enfin, des décisions sont déblocables grâce à certaines priorités menant à la guerre d'indépendance. Contre du poids politique, il est possible de détourner des machines industrielles ce qui permet d'obtenir une usine civile contre 50 points : l'opération peut être répétée plusieurs fois. De même, contre 30 points de puissance de commandement, il est possible de préparer la saisie d'armes japonaises en vue de la guerre. Là encore, l'opération est à répéter plusieurs fois avant la guerre, puis se déclenche lors du conflit, d'importants stocks de matériel étant alors obtenus instantanément, tandis que le Japon subit d'importants malus d'attaque et de défense pendant 90 jours.

Malgré ces avantages, la guerre d'indépendance s'annonce difficile : l'armée mandchoue est au départ peu nombreuse et devra combattre sur plusieurs fronts : Corée, côte chinoise du nord, et Mengkukuo. Mieux vaut attendre de disposer d'assez de divisions pour couvrir tous ces fronts, dont plusieurs composées d'artillerie (une priorité permet de débloquer gratuitement un modèle de division de sept bataillons d'infanterie et deux d'artillerie, très efficace). De plus, le Japon est friand de débarquements, et il faut les anticiper : des troupes seront nécessaires pour couvrir les côtes ou, du moins, les bases navales. Le timing est essentiel : pour éviter d'avoir à affronter la Chine directement, mieux vaut avoir atteint la priorité Affirmation avant l'incident du pont Marco-Polo (si le Japon suit la voie historique), afin de pouvoir ignorer l'entrée en guerre. Le Japon se retrouvera alors en guerre contre la Chine, et le Mandchoukouo n'aura plus qu'à le laisser s'étendre tout en préparant ses forces. Dans la mesure où les lignes de front se tracent peu efficacement contre des alliés et suzerains, mieux vaut utiliser l'outil de ligne de repli pour préparer les forces.

Lorsque les troupes japonaises seront étirées et éloignées de la frontière, et que le Mandchoukouo est relativement prêt, il est temps de frapper en lançant la priorité Guerre d'indépendance. Le conflit débute alors, et il est possible de saisir les stocks de matériel si le plan a été bien mené. Les 90 premiers jours sont cruciaux, vu les malus japonais : il s'agit de s'emparer de la Corée, et de Pékin et ses industries. Ensuite, il reste à prendre les forces japonaises en étau entre les troupes chinoises et mandchoues. Lorsque le Japon aura été éliminé du continent, il deviendra possible de signer une paix blanche et donc de récupérer les terres légitimement mandchoues (mais la Corée deviendra indépendante dans l'opération). Ceci étant, si le succès The Dragon Swallowed the Sun est visé, il est inutile d'accepter la paix, le Japon devant être annexé. Dans ce cas, il faut absolument veiller à défendre les côtes : les débarquements vont se multiplier.

La Chine est la cible suivante. La priorité Offrir le titre de vassal peut proposer aux différents seigneurs de la guerre de devenir des dépendances : leur acceptation est relativement aléatoire et l'opération peut rencontrer un plus ou moins grand succès. Ceux qui refusent pourront alternativement être annexés. La guerre contre la Chine devrait être plus simple que le Japon : les divisions chinoises sont généralement faibles et, avec un peu de chance, le Mandchoukouo contrôlera d'ores et déjà des territoires importants comme Pékin et la côte. De plus, les territoires chinois étant également nationaux pour les Qing, les réserves d'hommes ne seront plus un problème. Il ne devrait donc plus, alors, être difficile d'annexer la Chine et les factions rebelles, puis d'intégrer celles qui se sont soumises (construire des structures, prêter du matériel obsolète, peut aider à réduire leur indépendance).

Reste le cas du Japon : la marine mandchoue étant inexistante, un débarquement sera très difficile. Pourtant, la mer va devoir être traversée. Des bombardiers tactiques sont donc essentiels, de même que des chasseurs, pour assurer la suprématie aérienne en mer et détruire un maximum de navires tout en repoussant les invasions navales. La Chine étant unifiée, la production de troupes terrestres pour défendre la côte ne devrait plus être un problème, de même que l'aviation. Le caoutchouc peut cependant vite faire défaut, les approvisionnements par la mer étant difficile à cause de la flotte japonaise. Finalement, celle-ci devrait être affaiblie (et les Qing devraient désormais disposer de quelques navires pour aider à cela), et la supériorité aérienne devrait être obtenue sur le Japon, afin de mener une opération aéroportée depuis la Corée vers Nagasaki, puis de faire traverser la mer à des troupes plus conséquentes. Des bombardements stratégiques intensifs sur les infrastructures et usines civiles peuvent fortement aider à préparer le terrain. Une fois les troupes débarquées sur l'archipel, la conquête ne devrait plus être qu'une simple promenade, et l'Empire chinois reconstitué devrait sans problème pouvoir tourner son regard vers toute autre cible : le Tibet, les possessions françaises en Indochine, Hong Kong...

Enfin, le succès The Good, the Bad and the Weird implique de développer au maximum les infrastructures du territoire mandchou d'origine, et de produire 15 unités de pétrole, ce qui devrait aisément être fait grâce à une décision et la construction de raffineries. Celles-ci s'avèreront de toute façon essentielles pour utiliser efficacement l'aviation, tant pour le pétrole que pour le caoutchouc qu'elles apportent. Le Mandchoukouo dispose d'ailleurs d'une entreprise accélérant les recherches dans ce domaine.

Succès

The Good, the Bad and the Weird icon
The Good, the Bad and the Weird
Avec le Mandchoukouo, avoir des infrastructures de niveau maximum dans tous les états et produire au moins 15 unités de pétrole.
The Dragon Swallowed the Sun icon
The Dragon Swallowed the Sun
Avec le Mandchoukouo, se libérer du Japon et annexer l'ancien maître sans appartenir à une faction.
Hail to the Qing icon
Hail to the Qing
Avec le Mandchoukouo, restaurer la dynastie Qing.


Europe

Albania.png Albanie Austria.png Autriche Belgium.png Belgique Bulgaria.png Bulgarie Denmark.png Danemark Spain.png Espagne Estonia.png Estonie Finland.png Finlande link={{{2}}} France Greece.png Grèce Hungary.png Hongrie Ireland.png Irlande Italy.png Italie Latvia.png Lettonie Lithuania.png Lituanie link={{{2}}} Luxembourg Norway.png Norvège Netherlands.png Pays-Bas Poland.png Pologne link={{{2}}} Portugal German Reich.png Reich allemand Romania.png Roumanie United Kingdom.png Royaume-Uni Slovakia.png Slovaquie Sweden.png Suède Switzerland.png Suisse Czechoslovakia.png Tchécoslovaquie Turkey.png Turquie Soviet Union.png Union soviétique Yugoslavia.png Yougoslavie

Amérique du Nord

Dominion of Canada.png Canada link={{{2}}} Costa Rica link={{{2}}} Cuba Dominican Republic.png République dominicaine United States.png États-Unis link={{{2}}} Guatemala Haiti.png Haïti link={{{2}}} Honduras Mexico.png Mexique link={{{2}}} Nicaragua link={{{2}}} Panama El Salvador.png Salvador

Amérique du Sud

Argentina.png Argentine Bolivia.png Bolivie Brazil.png Brésil Chile.png Chili Colombia.png Colombie Ecuador.png Équateur link={{{2}}} Paraguay Peru.png Pérou link={{{2}}} Uruguay link={{{2}}} Venezuela

Asie

link={{{2}}} Afghanistan Saudi Arabia.png Arabie saoudite Bhutan.png Bhoutan China.png Chine Chinese People's Republic.png Chine communiste Guangxi Clique.png Clique du Guangxi Netherlands.png Indes néerlandaises link={{{2}}} Iran Iraq.png Irak Japan.png Japon British Malaya.png Malaisie britannique Manchukuo.png Mandchoukouo link={{{2}}} Mengkukuo Mongolia.png Mongolie Nepal.png Népal link={{{2}}} Oman link={{{2}}} Philippines British Raj.png Raj britannique link={{{2}}} Shanxi link={{{2}}} Siam Tannu Tuva.png Tannou-Touva link={{{2}}} Tibet link={{{2}}} Xibei San Ma Sinkiang.png Xinjiang Yemen.png Yémen link={{{2}}} Yunnan

Afrique

South Africa.png Afrique du Sud Ethiopia.png Éthiopie link={{{2}}} Liberia

Océanie

Australia.png Australie New Zealand.png Nouvelle-Zélande