Ouvrir le menu principal

Le planificateur d'armée est le volet de l'interface qui permet de contrôler l'entraînement et le déploiement de nouvelles unités et la distribution de matériel entre les renforts, améliorations et les prêts-bail. Il offre de multiples possibilités permettant de recruter et déployer des divisions séparées ou des armées complètes, et dispose d'options permettant d'attribuer une priorité haute, moyenne ou basse à certaines divisions en formation pour l'attribution de leur matériel en cas de pénurie.

Sommaire

Pré-déploiement

Avant qu'une division soit déployée sur la carte, elle doit d'abord être recrutée dans le planificateur d'armée. Elle reçoit alors progressivement son équipement et subit un entraînement avant d'être déployée. Les divisions sont recrutées une par une en cliquant sur le bouton « entraîner » de leur modèle. Toute modification du modèle de division entraîne la modification des divisions déployées et en cours de recrutement, ce qui augmente leurs besoins en matériel et en réserves, le cas échéant.

Entraînement

L'entraînement permet à une unité de commencer avec de l'expérience, augmentant sa capacité de combat. Une armée qui dispose de 20% de son équipement et de son entraînement peut être déployée de façon anticipée, mais subira alors d'importants malus. Une unité déployée avant la fin de son entraînement a le niveau d'expérience « bleu » (avec un malus de -25% au combat). Si l'entraînement est terminé, elle est au niveau « entraîné » qui ne fournit aucun bonus ni malus. Enfin, après le déploiement, il est possible d'augmenter encore l'expérience des unités jusqu'au niveau 3 (« normal ») qui fournit des bonus de combat de 25%. Les autres niveaux ne peuvent être atteints que par les performances au combat.

L'entraînement d'une unité ne peut pas aller plus vite que son équipement : si trop de matériel manque, l'entraînement cesse jusqu'à ce qu'il soit fourni. Certains conseillers peuvent réduire la durée de l'entraînement mais, à l'inverse, cette durée augmente avec les lois de conscription.

Équipement

L'équipement d'une unité est instantané, tant que le matériel et les réserves nécessaires sont disponibles. Si celles-ci viennent à manquer, il est possible de déterminer la priorité à laquelle une unité sera équipée. Une unité peut être déployée avec 20% de son matériel seulement, mais elle sera alors très peu performante et susceptible d'être éliminée rapidement sur le champ de bataille. Ce genre de recrutement prématuré est donc à éviter absolument, à moins d'avoir rapidement besoin de ces unités pour rééquilibrer une situation désespérée.

Renforts et améliorations

Deux barres en haut du planificateur d'armée représentent le manque de matériel pour ce qui est des renforcements et de l'amélioration. Les renforcements sont les hommes et le matériel nécessaires pour remplacer ce qui a été perdu au combat et par l'usure. Ces aspects sont liés à la logistique et doivent être surveillés de près pour que les troupes restent performantes au combat.

Les améliorations sont le remplacement du matériel obsolète par ce qui se fait de plus innovant. Selon la priorité donnée à ce remplacement, les armes iront d'abord aux renforcements et aux nouvelles unités, et seulement après aux améliorations ou, au contraire, il faudra en priorité fournir les nouvelles armes aux unités sur le terrain et, ensuite seulement, s'occuper des renforcements.

Le concepteur de divisions permet de sélectionner quel type de matériel attribuer à une division. Ainsi, il est possible de créer des divisions spécialement consacrées à l'entraînement, qui ne pourront recevoir que le matériel obsolète.

Prêt-bail

Article principal : Prêt-bail

Les prêts-bail en cours sont également représentés en haut du volet de recrutement et déploiement, même s'ils se gèrent depuis le volet diplomatique. Cela permet de savoir quelle quantité de matériel leur est consacrée.

Éléments du planificateur d'armée

  • a: Icône du type de division : on la paramètre dans le concepteur de division.
  • b: Nom de division éditable : il se combine avec le préfixe numérique (ici : 25., 26., 27.) pour permettre à toutes les divisions recrutées dans cet ordre d'être numérotées à la suite sous le même nom.
  • c: Nombre d'unités commandées : Cet élément indique le nombre total de divisions de ce type à recruter à la suite ; par défaut, ce nombre est infini. Il s'applique à tout le groupe d'unités commandé : ici, par exemple, ce sont deux fois trois unités d'infanterie qui seront formées.
  • d: Priorité de l'ordre : ces boutons permettent de définir la priorité de renforcement de cet ordre par rapport aux autres. Il est ainsi possible d'attribuer une priorité élevée à des unités dont l'entraînement est urgent ou au contraire, de la définir comme moindre si l'équipement des troupes déjà au front est prioritaire.
  • e: Boutons d'ordre d'affichage : ces boutons permettent de faire monter ou descendre la position de ce groupe dans la fenêtre. L'effet n'est que visuel mais n'a pas d'impact sur la priorité.
  • f: Information sur l'équipement moyen dans la file d'entraînement.
  • g: Combien d'unités sont en cours d'entraînement.
  • h: Cache la file.
  • i: Information sur l'équipement de cette division spécifique. Le survol de la souris permet de savoir quel matériel manque.
  • j: Information sur l'expérience actuelle de cette division précise. Une fois la barre pleine, l'unité sera automatiquement déployée.
  • k: Indique combien de fois cet ordre de recrutement sera répété. Ici, chaque ordre sera appliqué deux fois, ce qui conduira à un total de six divisions d'infanterie. À côté se trouve un bouton permettant de déployer immédiatement la division, et un pour annuler le recrutement de cette division, ce qui permet de récupérer ses réserves et son équipement.

Attribution des unités

Le planificateur d'armée permet également de sélectionner dans quelle province l'unité sera recrutée (seules les provinces non occupées et liées par la terre à la capitale peuvent accueillir ces unités). Le nom de la province s'affiche sous le nom des divisions. Le petit cercle à sa gauche permet de sélectionner l'ordre auquel la division sera affectée : ce peut être une ligne de front ou de repli, une invasion navale, ou un ordre de garnison.

Il peut être judicieux d'affecter les nouvelles unités à une armée d'exercice pour accroître leur expérience : cette armée peut par exemple être affecté à une mission de garnison et centraliser les nouvelles troupes jusqu'à la fin de leur formation, avant leur envoi au combat. Pour économiser le matériel le plus coûteux, il est possible de recruter des divisions calquées sur les divisions voulues, mais auxquelles seul du matériel obsolète est attribué. Mieux vaut donner une icône spécifique à ces divisions pour ne pas oublier de les remplacer par les modèles avec le matériel récent avant de les envoyer au combat.