Province

De Hearts of Iron 4 FR Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les provinces sont une unité géographique indivisible, la plus petite du jeu. L'État consiste en un ensemble de provinces. C'est à l'échelle de la province que sont déterminés le terrain et la météo, et que se déplacent les unités. Les provinces représentent un certain nombre de points de victoire (en particulier les villes) et leur conquête mène à la capitulation de l'ennemi.

Une carte de toutes les provinces, représentées en différentes couleurs par terrain.

Points de victoire

Chaque province vaut au moins un point de victoire. Les villes importantes valent plus de points de victoire que les province normales : ce sont des provinces dont le nom apparaît sur la carte. Elles valent dix fois le montant indiqué dans l'infobulle de la province. Par exemple, une ville signalée comme valant 30 points de victoire en vaut en réalité 300 dans le calcul du score de capitulation, donc 300 fois ce que vaut une province normale.

Brest est une province dont l'infobulle indique une valeur de 20 points de victoire. Dans le calcul du score de capitulation, elle en vaut en réalité 200, tandis que les autres provinces de Bretagne n'en valent qu'un.

Un pays capitule quand l'ennemi détient un pourcentage de ses points de victoire qui dépasse son unité nationale. Par exemple, si le Japon dispose d'une unité nationale de 90%, il capitulera quand il ne détiendra plus que 10% de ses points de victoire. Conquérir en priorité les villes sont le principal moyen de s'emparer des points de victoire de l'ennemi, mais dans le cas des pays très étendus (comme les États-Unis ou l'Union soviétique, un grand nombre de provinces classiques occupées peut également jouer sa part dans la capitulation.

Les villes attribuant des points de victoire génèrent aussi une petite quantité de ravitaillement, ce qui peut permettre à une garnison assiégée de tenir même sans accès extérieur, mais ces divisions ne recevront pas de nouveau matériel pour autant. De plus, les points de victoire ennemis génèrent +0.1% de résistance par point de victoire indiqué. Les grandes villes favorisent donc les mouvements de résistance. Celle-ci se calcule à l'échelle de l'état.

Capitale

Chaque pays possède un état capital prédéfini, dans lequel la province capitale est la province dotée du plus de points de victoire dans cet état. Si la ville capitale d'origine est occupée, la capitale se déplace vers la ville possédant le deuxième nombre le plus élevé de points de victoire dans le pays. La capitale du pays est toujours signalée par une étoile.

La zone de ravitaillement à laquelle la capitale appartient agit également comme la source à partir de laquelle le ravitaillement est expédié. Il faut donc veiller à toujours maintenir un accès maritime ou terrestre entre les troupes au combat et la capitale pour leur éviter les pénuries.

Construction

Article principal : Construction

Trois types de constructions se construisent à l'échelle de la province : les bases navales, les fortifications terrestres, et les fortifications navales. Les bases navales servent de point de départ et de réparation aux flottes, et permettent également de déplacer des troupes par voie maritime. Les fortifications terrestres donnent un malus de -15% aux troupes attaquantes, par niveau de fortification (allant de 1 à 10). Les fortifications navales fonctionnent de la même manière, mais ne peuvent être bâties que sur les côtes et ne font effet que lors des tentatives de débarquement.

Terrain

Article principal : Terrain

Le type de terrain est géré au niveau de la province. Le terrain modifie le temps qu'il faut pour traverser une province, l'attrition subie par les divisions qui s'y trouvent, et les malus infligés aux attaquants selon le terrain où se trouve le défenseur. Certains types d'unités ont des bonus ou malus qui dépendent du type de terrain.

Conditions météorologiques

Article principal : Conditions météorologiques

La météo est en partie gérée au niveau de la province. Les provinces reçoivent des modificateurs comme la neige et la boue, qui augmentent l'attrition et le coût de mouvement. La température se calcule aussi au niveau de la province : des températures extrêmes génèrent de l'attrition et d'autres malus.