Conditions météorologiques

De Hearts of Iron 4 FR Wiki
(Redirigé depuis Weather)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir également : Terrain
Fichier:Russian snow.jpeg
Prise sous la neige, la Russie peut être beaucoup plus difficile à traverser pour les troupes ennemies.

Complément dynamique du terrain, les conditions météorologiques affectent les mouvements et les capacités au combat de tous les types d'unités. Il est donc important de les prendre en compte dans la planification d'une offensive, de mauvaises conditions météo pouvant énormément augmenter les pertes dues à l'usure et aux accidents.

Les différents effets météorologiques sont affichés sur la carte : les tempêtes, la pluie et la neige apparaissent en mode de zoom moyen, tandis que la boue et la neige affectant les troupes au sol apparaissent en détail dans les niveaux de zoom les plus poussés.

Nuit

La nuit provoque les effets suivants :

  • -50 % d'attaque terrestre
  • -20 % de détection aérienne
  • -25 % de probabilité de dégâts navals
  • Les avions sur porte-avions ne peuvent pas voler
  • -50 % de ciblage bombardement

La nuit permet donc de protéger les unités en situation défensive, et se prête généralement peu aux opérations offensives. Des opérations de bombardement de nuit, moins précises, peuvent néanmoins permettre de limiter les pertes. Par ailleurs, plusieurs doctrines, notamment terrestres et aériennes, ainsi que des technologies, peuvent permettre de réduire les pénalités en cas de combat de nuit.

Effets météorologiques à l'échelle es états

Il existe 6 types de conditions météorologiques s'appliquant à l'échelle des états. Elles affectent directement les unités aériennes et navales, et indirectement les unités terrestres.

Ciel dégagé

  • Conditions météorologiques de base, sans modificateurs.

Pluie

  • Plus difficile de détecter les unités aériennes et navales ennemies.
  • Attaques aériennes moins efficaces contre les navires, et précision des attaques de navire contre navire moins grande.
  • Risque d'accidents d'avion plus élevé.

Tempête

Fichier:Russian storm.jpeg
Les tempêtes sont représentées visuellement par de gros nuages et des éclairs.
  • Une version beaucoup plus forte de la pluie légère
  • Les avions ne peuvent pas décoller des porte-avions.
  • Les bombardiers peuvent difficilement atteindre leurs cibles.

Neige

  • Plus difficile de détecter les unités aériennes et navales ennemies.
  • Attaques aériennes moins efficaces contre les navires, et précision des attaques de navire contre navire moins grande.
  • Risque d'accidents d'avion plus élevé.

Tempête de neige

  • Une version beaucoup plus forte de la neige
  • Les avions ne peuvent pas décoller des porte-avions.
  • Les bombardiers peuvent difficilement atteindre leurs cibles.

Tempête de sable

  • Presque impossible de détecter d'autres avions.
  • Risque d'accidents d'avion extrêmement élevé.
  • Les bombardiers ne peuvent pas atteindre leurs cibles au sol.

Tableau récapitulatif

Condition Récupération d'organisation Détection navale Probabilité de dégâts navals Vitesse navale Efficacité d'attaque navale Trafic du porte-avions Détection aérienne Probabilité d'accidents aériens Efficacité d'une mission aérienne Ciblage du bombardement au sol
Rain.pngPluie −5 % -10 % −5 % −5 % −20 % -10 % +10 % -10 %
Storm.pngTempête −20 % −20 % -10 % -10 % −100 % −20 % + 30 % −30 % −50 %
Snow.pngNeige −5 % −15 % −5 % −5 % −30 % −15 % +10 % -10 %
Blizzard.pngTempête de neige −30 % −30 % -10 % -10 % −100 % −30 % + 30 % −30 % −70 %
Sandstorm.pngTempête de sable −50 % -90 % +60 % −50 % −100 %

Une pénalité de -100% au trafic des porte-avions signifie que les avions embarqués ne peuvent effectuer de mission.

Effets météorologiques à l'échelle des provinces

Deux types différents d'effets s'appliquent à l'échelle des provinces : les pénalités de température extrême, et les pénalités liées à l'état du sol.

Température

Des températures extrêmes, que ce soit le froid ou la chaleur, renforcent l'usure des divisions et donc ses pertes, tout en diminuant ses capacités au combat. C'est donc un facteur à prendre en compte avant de tenter une offensive en Russie en plein hiver, ou une attaque dans le Sahara lors d'un pic de chaleur. Certaines zones restent cependant impraticables la plus grande partie de l'année.

Condition Usure de division Usure d'hiver Récupération d'organisation Vitesse de retranchement
Extremely cold.pngFroid extrême + 20 % −5 % −60 %
Very cold.pngTrès froid +10 % −30 %
Very hot.pngTrès chaud +10 %
Extremely hot.pngChaleur extrême + 20 % −5 %

L'usure en raison des conditions météorologiques ne s'applique que si le pays détenteur de la province est en guerre. En temps de paix, il est considéré que les divisions sont capables de se prémunir contre les conditions extrêmes, n'étant pas sous la pression des combats. Il est possible de limiter l'usure due au froid en choisissant un commandant spécialiste de la guerre hivernale : ce trait peut être acquis en combattant longuement dans de telles conditions. Les pénalités dues aux grandes chaleurs sont en revanche inévitables.

Effets au sol

Une province affectée par la boue.

D'importantes chutes de neige affectent la vitesse de déplacement des unités, tandis que la boue augmente beaucoup les taux d'usure, et ralentit également énormément les armées. Il serait judicieux, par exemple, de ne pas attaquer l'Union soviétique pendant la saison pluvieuse, car cela ralentirait considérablement les divisions de panzers et augmenterait fortement les pertes de matériel.

Si une zone a tendance à être boueuse à une période de l'année donnée, et que le niveau de l'eau est suffisamment élevé pendant cette période, de la boue apparaît alors. La pluie et la neige fondue peuvent être les sources de cette eau. En revanche, si la température baisse beaucoup, la boue peut geler et donc disparaître, ce qui rend les hivers moins propices à son apparition.

Condition Usure Vitesse des divisions Récupération d'organisation
Neige épaisse −15 % −5 %
Neige −5 %
Boue +70 % −50 %