Ouvrir le menu principal
Tannou-Touva
Tannu Tuva.png
Capitale:
Kyzyl

Type de gouvernement:
Régime totalitaire

Faction:
Komintern

Le Tannou-Touva est un tout petit état du centre de l'Asie, uniquement reconnu par l'Union soviétique et la Mongolie. Communiste, il est affilié au Komintern et allié à ces deux pays. Doté d'une armée dérisoire (une division) et d'une industrie insignifiante (une usine civile et une militaire), le Tannou-Touva peut être annexé par l'Union soviétique grâce à une de ses priorités nationales. Si le joueur le contrôle, il peut refuser cette annexion et tenter de forger seul son propre destin... ce qui s'annonce très difficile.

L'absence de ressources, l'industrie très limitée et l'armée presque inexistante font de ce petit état l'un des plus difficiles à jouer.

Sommaire

Contexte historique

Le Tannou-Touva est un état récent, fondé en 1921 dans la foulée de la Révolution russe. Cette région est le domicile du peuple touvain, longtemps sous domination de l'Empire chinois, puis protectorat de l'Empire russe, avant son accès à l'indépendance. D'abord nommé « République bolchévique touvaine », ce petit état devient République populaire du Tannou-Touva en 1926 et prend pour capitale la ville de Belotsarsk renommée Kyzyl (« la Rouge »). L'état, dirigé par un parti unique affilié au parti communiste russe, fut uniquement reconnu par l'Union soviétique et la République populaire mongole, par un traité de 1926, aucun autre état ne reconnaissant son existence légale. Réciproquement, le Tannou-Touva était, avec l'URSS, le seul état à reconnaître la Mongolie communiste.

Lorsque le pays commença à montrer des velléités d'indépendance, l'Union soviétique fit arrêter et assassiner son Premier ministre, Kuular, en 1929. Par la suite, des commissaires soviétiques prirent le pouvoir et contribuèrent à la soumission du pays, dirigé à partir de 1932 par Salchak Toka (qui le dirigea jusqu'à sa mort en 1973).

Lors de la Seconde Guerre mondiale, le Tannou-Touva entra en guerre en même temps que l'URSS, le 22 juin 1941, ou trois jours plus tard (selon les sources), aux côtés des Alliés, sans qu'une consultation populaire ait eu lieu. Le petit pays participa à l'effort de guerre principalement en fournissant du matériel (chevaux, cuir...). Le 11 octobre 1944, avec l'aval du petit Khural touvain (le parlement), le pays fut annexé par l'Union soviétique et devint l'Oblast autonome de Touva, puis devint la République socialiste soviétique autonome de Touva en 1961. Depuis 1992, à la suite de la chute de l'URSS, la République touvaine continue à faire partie de la Fédération de Russie et son indépendance n'est que peu évoquée.

Technologie

Technologies militaires Technologies navales Technologies aériennes Électronique et industrie Doctrines
  • Équipement d'infanterie de base

Le Tannou-Touva ne dispose que de la technologie de base en matière d'équipement d'infanterie. N'ayant que deux emplacements de recherche, il aura d'autant plus de difficultés à rattraper son retard. Ses priorités nationales peuvent néanmoins lui en fournir deux supplémentaires.

Politique

Partis politiques

Parti politique Idéologie Popularité Chef du parti Au pouvoir ?
PCUS   Communiste 100% Salchak Toka Oui
Démocratique   Parti démocratique 0% Dirigeant au hasard Non
Fasciste   Parti fasciste 0% Dirigeant au hasard Non
Non-aligné   Parti non-aligné 0% Dirigeant au hasard Non (impossible sans mod)

Diplomatie

 
Le Tannou-Touva est encerclé par ses deux alliés, la Mongolie et l'Union soviétique.

Encerclé par ses deux alliés au sein du Komintern, la Mongolie et l'Union soviétique, le Tannou-Touva est ainsi entouré de pays avec lesquels il entretient de bonnes relations. Le Xinjiang proche, communiste, a également un bonus de relation avec lui. Son insignifiance permet au pays de se trouver dans une grande sécurité, jusqu'à l'annexion par l'Union soviétique qui peut se faire par une priorité nationale, déclenchant un événement que le Tannou-Touva peut accepter, ou refuser.

Étant cerné par des alliés, plus puissants que lui de surcroît, le Tannou-Touva n'a, dans les faits, aucune possibilité d'expansion.

Priorités nationales

 
L'arbre des priorités nationales génériques.

Le Tannou-Touva utilise l'arbre des priorités nationales génériques, qui est divisé en cinq grandes sections :

  • La section militaire fournit de l'expérience terrestre et des bonus de recherche pour les technologies et doctrines terrestres.
  • La section aérienne fournit de l'expérience aérienne, des bases gratuites et des bonus de recherche pour les nouveaux avions et les doctrines aériennes.
  • La section maritime fournit de l'expérience maritime, des bonus de recherche pour les modèles de navires et les doctrines navales, et des chantiers navals gratuits.
  • La section industrielle fournit des usines civiles et militaires gratuites, ainsi que des infrastructures, des bonus de recherche dans les domaines industriels et de pointe, et des emplacements de recherche supplémentaire.
  • La section politique permet de gagner du poids politique, puis de choisir une famille idéologique et des bonus permettant de la renforcer. Les parcours pouvant être choisis sont le fascisme, le communisme, la neutralité et l'interventionnisme démocratique. Le Tannou-Touva étant au départ communiste, il ne peut choisir que la voie de l'internationalisme.

Économie

Lois

Lois de conscription Législation économique Législations commerciales

  Service militaire court

  Économie civile

  Économie exportatrice

2,5 % de population recrutable

35% d'usines de biens de consommation
-30% vitesse de construction des usines
+30% coût de conversion des usines

50 % des ressources pour l'exportation
-5% de temps de recherche
+10 % Production des usines
+10 % Production des chantiers navals
+15 % vitesse de construction

Le Tannou-Touva débute avec une loi de conscription permettant un recrutement élargi, mais cela ne le sert guère : les 2,5% de population recrutable représentent moins de 130 individus, et même un recours aux fonds de tiroir ne permettra pas de recruter plus d'une ou deux divisions supplémentaires.

Usines

Usines en 1936
 
1 Usine militaire
 
0 Chantier naval
 
1 Usine civile

Le Tannou-Touva ne dispose que d'une usine militaire et d'une usine civile, et n'a aucun emplacement de construction libre, ce qui interdit d'en construire d'autres. Le seul moyen d'industrialiser un peu plus ce petit pays passe par les priorités nationales, qui fournissent des usines gratuites. Dans tous les cas, la production d'équipement militaire sera réduite à l'essentiel.

Ressources

Total des ressources en 1936
 
Pétrole
 
Caoutchouc
 
Acier
 
Aluminium
 
Tungstène
 
Chrome
0 0 0 0 0 2

Ces chiffres représentent le total produit : selon les lois sur le commerce, une certaine quantité peut être exportée.

À l'exception d'un peu de chrome, le Tannou-Touva ne produit aucune ressource, et son unique usine civile ne lui permet pas d'espérer commercer : des pénuries sont à attendre, même avec une production limitée par le faible nombre d'usines militaires.

Gouvernement, état-major et entreprises

Conseillers politiques

Conseiller Type Effet Coût
Valerie Mejlauk Révolutionnaire communiste + 0,10 de soutien quotidien au communisme   150
Nikolay Sidorov Réformateur démocratique + 0,10 de soutien quotidien à la démocratie   150
Vyacheslav Vasisiliev Démagogue fasciste + 0,10 de soutien quotidien au fascisme   150
S.T.Perilenko Bourreau de travail silencieux + 10 % de gain de poids politique   150
Vladimir Sokoline Organisateur de l'armement - 20 % de coût de conversion d'usine civile en usine militaire   150
Sodmon Balchor Ingénieur en fortifications + 20 % de vitesse de construction de fort terrestre
+ 20 % de vitesse de construction de fort côtier
+ 20 % de vitesse de construction antiaérienne
  150

Le Tannou-Touva dispose des trois conseillers classiques permettant d'orienter sa politique vers le fascisme ou la démocratie (ce qui risque de lui faire perdre ses deux alliés, qui sont ses uniques voisins) ou de renforcer la puissance du parti communiste (déjà à 100 %). Les autres conseillers peuvent lui faire gagner plus de pouvoir politique, l'aider à transformer ses rares usines, ou lui permettre de construire plus rapidement des fortifications pour résister aux assauts ennemis si ses voisins tombent.

Recherche et production

Les entreprises du Tannou-Touva sont toutes standardisées et n'offrent qu'un choix restreint.

Concepteurs de chars

Entreprise Type Effet Coût
Fabricant de blindage Concepteur de chars - 10 % délai de recherche blindés
+ 5 % Fiabilité des blindés
  150

Le Tannou-Touva ne dispose que d'un fabricant de chars standard.

Marine

Entreprise Type Effet Coût
Constructeur naval Architecte naval - 10 % délai de recherche navale   150

Le Tannou-Touva n'a qu'un architecte naval standard, mais sa position loin des côtes fait qu'il n'en est guère handicapé.

Aviation

Entreprise Type Effet Coût
Concepteur d'avions légers Concepteur d'avions légers - 10 % délai de recherche aérienne
+ 10 % Agilité des chasseurs
+ 10 % Vitesse maximale des chasseurs
+ 10 % Agilité des chasseurs embarqués
+ 10 % Vitesse maximale des chasseurs embarqués
  150
Concepteur d'avions intermédiaires Concepteur d'avions intermédiaires - 10 % délai de recherche aérienne
+ 10 % Fiabilité des chasseurs lourds
+ 10 % Fiabilité des bombardiers tactiques
  150
Concepteur d'avions lourds Concepteur d'avions lourds - 10 % délai de recherche aérienne
+ 10 % Bombardement (bombardiers stratégiques)
  150
Concepteur d'avions embarqués Concepteur d'avions embarqués - 10 % délai de recherche aérienne
+ 10 % Portée des bombardiers navals
+ 10 % Efficacité des bombardements navals (bombardiers navals)
+ 10 % Portée des bombardiers navals embarqués
+ 10 % Efficacité des bombardements navals (bombardiers navals embarqués)
  150

Le Tannou-Touva dispose des entreprises d'aviation standard permettant de se spécialiser dans le type d'appareils le plus judicieux.

Matériel

Entreprise Type Effet Coût
Fabricant de moteurs Concepteur d'équipement motorisé - 10 % délai de recherche en infanterie motorisée   150
Fabricant d'armes légères Concepteur de matériel d'infanterie - 10 % délai de recherche d'armes légères   150
Fabricant de pièces d'artillerie Concepteur d'artillerie - 10 % délai de recherche d'artillerie   150

En matière de matériel militaire, le Tannou-Touva dispose des entreprises standard.

Industrie

Entreprise Type Effet Coût
Entreprise industrielle Entreprise industrielle - 10 % délai de recherche industrielle   150
Entreprise électronique Entreprise électronique - 10 % délai de recherche électronique   150

En matière d'industrie, le Tannou-Touva dispose des entreprises standard.

Théoriciens

Théoricien Type Effet Coût
Ruzhenko Théoricien aérien - 7 % délai de recherche en doctrine aérienne
+ 0,05 gain quotidien d'expérience aérienne
  150
Alverdov Théoricien militaire - 7 % délai de recherche en doctrine terrestre
+ 0,05 gain quotidien d'expérience terrestre
  150

Le Tannou-Touva ne pouvant développer une aviation, il est recommandé de tout miser en premier lieu sur le théoricien militaire.

Personnel militaire

Le Tannou-Touva dispose de commandants spécialisés dans les différents domaines militaires, y compris ceux où il n'a aucun moyen militaire (marine, aviation).

Chef de l'armée de terre

Conseiller Type Effet Coût
Tanchak Shoma Défense de l'armée (expert) + 10 % défense de l'armée   150
Konstantinov Manœuvres militaires (expert) + 10 % vitesse des divisions   150

L'armée du Tannou-Touva étant très réduite, le bonus de défense peut lui permettre d'assurer sa survie. De meilleures manœuvres peuvent également permettre à ses divisions en nombre réduit d'être présentes là où il le faut.


Chef de la marine

Conseiller Type Effet Coût
V.I. Kulikovskij Réformateur naval (expert) + 10 % gain d'expérience navale   150

Le Tannou-Touva n'ayant aucune côte, la marine n'est qu'une préoccupation très secondaire : le gain d'expérience fourni par le seul chef disponible est dispensable.


Chef de l'armée de l'air

Conseiller Type Effet Coût
L.P. Rugalinskij Soutien au sol (expert) + 10 % appui aérien   150
Grinchik Opérations nocturnes (expert) - 20 % pénalité des opérations nocturnes   150

Le Tannou-Touva ne disposant d'aucune aviation, le choix du chef de l'armée de l'air dépend totalement du déroulement de la partie.


Haut commandement militaire

Conseiller Type Effet Coût
Kechir-ool Cavalerie (spécialiste) + 5 % attaque de la cavalerie
+ 5 % défense de la cavalerie
+ 5 % attaque motorisée
+ 5 % défense motorisée
  150
Homushku Churguj-ool Blindés (expert) + 10 % attaque des divisions blindées
+ 10 % défense des divisions blindées
  150
Tulberdiev Commando (expert) + 15 % attaque des forces spéciales
+ 15 % défense des forces spéciales
  150
Rugalinskij Interception de bombardiers (spécialiste) + 3 % attaque avec interception
+ 3 % défense avec interception
+ 3 % agilité avec interception
  150

Les quatre membres de l'état-major améliorant des secteurs pour lesquels le Tannou-Touva ne dispose pas, au départ, des bonnes technologies, il est recommandé de repousser leur recrutement.

Armée

1  Division d'infanterie

L'armée du Tannou-Touva est dérisoire : en 1936, elle ne se compose que d'une division d'infanterie, avec un niveau d'entraînement nul. N'ayant pas d'accès à la mer, le pays ne dispose d'aucune flotte, et il n'a pas non plus d'aviation. Sa population très réduite rend par ailleurs impossible le développement d'une armée de plus de quelques divisions. Le Tannou-Touva ne dispose par ailleurs d'aucun général ou maréchal pour mener ses troupes : un débutant devra donc être recruté.

Les divisions d'infanterie du Tannou-Touva, seul modèle de division recrutable, ne sont constituées que de deux bataillons d'armes légères, ce qui les rend très faibles au combat.


Europe

  Albanie   Autriche   Belgique   Bulgarie   Danemark   Espagne   Estonie   Finlande   France   Grèce   Hongrie   Irlande   Italie   Lettonie   Lituanie   Luxembourg   Norvège   Pays-Bas   Pologne   Portugal   Reich allemand   Roumanie   Royaume-Uni   Slovaquie   Suède   Suisse   Tchécoslovaquie   Turquie   Union soviétique   Yougoslavie

Amérique du Nord

  Canada   Costa Rica   Cuba   République dominicaine   États-Unis   Guatemala   Haïti   Honduras   Mexique   Nicaragua   Panama   Salvador

Amérique du Sud

  Argentine   Bolivie   Brésil   Chili   Colombie   Équateur   Paraguay   Pérou   Uruguay   Venezuela

Asie

  Afghanistan   Arabie saoudite   Bhoutan   Chine   Chine communiste   Clique du Guangxi   Indes néerlandaises   Iran   Irak   Japon   Malaisie britannique   Mandchoukouo   Mengkukuo   Mongolie   Népal   Oman   Philippines   Raj britannique   Shanxi   Siam   Tannou-Touva   Tibet   Xibei San Ma   Xinjiang   Yémen   Yunnan

Afrique

  Afrique du Sud   Éthiopie   Liberia

Océanie

  Australie   Nouvelle-Zélande